Quels sont les différents systèmes de chauffage

  1. Guides travaux
  2. Rénovation énergétique
  3. Chauffage

Le chauffage est l’élément fondamental qui assure le confort thermique d’une maison. Également, le chauffage est utilisé pour la production et la distribution interne de l’eau chaude. Il apparait ainsi important de procéder à un choix judicieux de son système de chauffage.

Afin d’identifier le système de chauffage le mieux approprié pour votre maison, vous devrez prendre en considération différents critères. Il s’agit de la position géographique de votre maison, de l’utilisation que vous ferez de ce système de chauffage et enfin de ses besoins d’entretien.

Une fois tous ces préalables définis, bien connaître les avantages, inconvénients et particularités de chaque système de chauffage vous aidera à faire pencher la balance. Voici une analyse des différents systèmes de chauffage existant?

Qu'est ce qu'une pompe à chaleur ?

Également connue sous le terme thermopompe, la pompe à chaleur est un dispositif produisant de la chaleur en utilisant les énergies renouvelables. En effet, ce système de chauffage puise l’énergie naturelle, donc renouvelable, contenue dans l’air, la terre ou l’eau pour la transformer en énergie thermique. Cette énergie thermique sera diffusée dans la maison afin de la chauffer.

Son système consiste à prélever les calories contenues dans les différents éléments pour, ensuite, les transformer en chaleur. Cette transformation passe par des étapes successives d’évaporation, de compression et de condensation de l’énergie naturelle puisée.

Quelles sont les différents types de pompe à chaleur ?

On dénombre quatre différents types de pompes à chaleur.

Premièrement, la pompe à chaleur air/air, qui, comme son l’indique, puise de l’énergie issue des calories contenues dans l’air. Le dispositif nécessaire pour capter l’énergie de l’air est placé à l’extérieur de la maison (généralement sur une de ses façades). Ce dispositif est relié à un ventilo-convecteur chargé de redistribuer l’énergie thermique nécessaire pour le chauffage de la maison.

Ensuite, il y a la pompe à chaleur air/eau qui prélève également de l’énergie contenue dans de l’air ambiant, à l’extérieur de la maison. Toutefois, ici, le dispositif de redistribution du chauffage est installé dans les canalisations d’eau. 

Le troisième type est la pompe à chaleur eau/eau. Elle puise l’énergie depuis les nappes phréatiques pour la transformer suivant un processus aquathermique. L’énergie thermique ainsi générée est diffusée dans la maison à travers le circuit du chauffage central.

Enfin, la pompe à chaleur géothermique capte l’énergie provenant du sol à l’aide de capteurs, et diffuse ensuite l’énergie thermique transformée dans le circuit du chauffage central. Son installation nécessite des forages d’une relative profondeur.

Quels sont les avantages des pompes à chaleur  ?

L’utilisation des pompes à chaleur apporte de nombreux avantages, tant économiques qu’écologiques. En effet, quel que soit leur type, les pompes à chaleur utilisent de l’énergie renouvelable, inépuisable et gratuite. Les seuls coûts qu’elles génèrent sont ceux de leur installation et leur entretien. 

Pouvant être réversibles, certaines pompes à chaleur permettent de chauffer la maison durant les saisons froides et de les climatiser en temps de canicule. Elles constituent ainsi une excellente alternative pour une climatisation moins énergivore durant l’été.

Enfin, grâce à la domotique, il est possible de programmer les pompes à chaleur en installant des thermostats connectés. Votre pompe à chaleur pourra ainsi être commandée depuis votre smartphone ou votre tablette pour des ajustements ponctuels à distance de la température.

La pompe à chaleur, associée à la technologie, vous permettra donc d’optimiser votre consommation d’énergie et de faire diminuer vos factures d’électricité.

Quels sont les inconvénients de la pompe à chaleur ?

Si la pompe à chaleur est une option économique et écologique, son utilisation connaît quelques inconvénients. En effet, les pompes à chaleur peuvent se montrer très bruyantes, surtout les types aérothermiques (air/air ou air/eau).

Ensuite, c’est un système très peu efficace dans les régions froides. Il peut même être pratiquement nul dans des températures avoisinant -10 degrés. Enfin, le coût élevé de l’installation des pompes à chaleur et son besoin d’entretien courant sont d’autres facteurs qui freinent son achat.

Qu'est ce qu'une chaudière ?

La chaudière est le principal équipement utilisé pour un circuit de chauffage central. Elle est excellente pour alimenter les différents appareils utilisés pour chauffer une maison de façon homogène. De plus, elle est idéale en vue de la production d’eau chaude sanitaire. 

Pour fonctionner, la chaudière accepte toutes les sortes d’énergie, facteur qui fait d’elle l’équipement de chauffage universel.

Les différents types de chaudières

La chaudière la plus utilisée dans les régions dotées d’un réseau de distribution de gaz naturel est la chaudière à gaz. Facile d’installation, il suffit d’un raccordement au réseau de gaz et votre chaudière sera fonctionnelle.

Ensuite, la chaudière à granulés, encore connue sous le terme chaudière à bois, fonctionne grâce à la combustion du bois. Ce type de chaudière présente un avantage écologique, car le bois est bien moins polluant que le gaz, et représente une énergie renouvelable.

Enfin, la chaudière électrique est une alternative lorsque le gaz et le bois ne sont pas disponibles. Toutefois, ce type de chaudière est très gourmand en énergie.

Quels sont les avantages de la chaudière ?

La chaudière est un équipement facile à installer et à entretenir. De plus, sa compatibilité avec toutes les sources d’énergie la rend pratiquement incontournable. Par exemple, l’installation d’une chaudière électrique ne nécessite qu’un raccord électrique, disponible dans toutes les maisons.

Aussi, son faible coût à l’achat est un avantage indéniable qui pousse à choisir une chaudière. Son rendement pouvant atteindre les 100 %, notamment pour les chaudières à condensation, il s’agit là d’une raison supplémentaire pour apprécier les chaudières.

Enfin, la chaudière peut alimenter d’autres appareils de chauffage pour augmenter la performance thermique de votre maison et apporter un réel confort thermique dans chaque chambre. 

Quels sont les inconvénients de la chaudière ?

Bien que les chaudières à gaz et électriques peuvent s’avérer abordables à l’achat, l’inconvénient majeur de la chaudière est son coût d’utilisation. En effet, les chaudières électriques, excessivement gourmandes en énergie, entraînent des factures d’électricité très élevées. 

En outre, les chaudières à gaz ont des prix qui varient selon leur performance. En conséquence, les chaudières à gaz les plus performantes (chaudière à condensation) seront les moins accessibles. Quant aux chaudières à granulés, le prix de leur modèle d’entrée de gamme peut sembler élevé.

Le second inconvénient des chaudières est la grande nécessité de stockage qu’elles exigent. La chaudière étant un appareil lourd et volumineux, elle est généralement installée dans des caves ou des granges. Les chaudières seront donc des équipements encombrant dans les maisons de faibles superficies. En plus de ce besoin d’espace, il faut penser, dans le cas de chaudière à bois, au lieu de stockage pour les combustibles en bois.

Qu'est ce qu'un poêle ?

Le poêle est un appareil de chauffage composé d’une chambre dans laquelle on insère le combustible, généralement du bois ou du charbon. Il est utilisé pour un chauffage direct ou pour la production d’eau chaude. Le poêle fonctionne par convection ou par rayonnement thermique et son utilisation est fortement manuelle.

Quels sont les différents types de poêles ?

Les poêles sont classés selon leurs types de combustion. Ainsi, vous aurez la poêle à combustion simple, qui est peu efficace sur de grandes surfaces et sert plutôt de chauffage d’appoint. 

Ensuite, il y a le poêle à double combustion, encore appelé poêle à post combustion. Il associe à l’arrivée de l’air primaire, une arrivée d’air secondaire afin de garantir une combustion adéquate des gaz lorsque le poêle augmente de température. Ce type de poêle assure un rendement atteignant 80 %. 

Enfin, le poêle turbo est doté d’un système avoisinant la double combustion, mais a la capacité d’augmenter plus rapidement de température. Il est à noter que certains poêles, appelés bouilleurs ou hydro, ont la capacité de chauffer l’eau du système de chauffage central pour la production d’eau chaude sanitaire.

Quels sont les avantages des poêles ?

Grâce à leurs petites tailles, les poêles sont d’excellents systèmes de chauffages d’appoint. Leur design fait également d’eux des objets de décoration.

Quels sont les inconvénients des poêles ?

À cause de l’émission de monoxyde de carbone qu’ils libèrent, les poêles sont très dangereux et représentent des risques d’asphyxie. De plus, les accidents liés à leur mauvaise utilisation entraînent généralement des incendies.

Quels sont les différents types de radiateurs ?

Le radiateur est un équipement de chauffage d’appoint qui consiste à transférer la chaleur issue du chauffage d’un liquide (généralement de l’eau) vers l’air ambiant.

Il existe deux types de radiateurs : le radiateur électrique et, le plus demandé, le radiateur à eau.

Les avantages du radiateur

Le radiateur diffuse, de façon homogène, la chaleur dans une pièce. Il assure ainsi un excellent confort de chauffe en maintenant la température fixe dans la pièce tout le long de la journée. Ensuite, le radiateur donne un excellent rendement énergétique, car il est facilement réglable et permet de maîtriser la consommation journalière d’énergie. Le radiateur à eau chaude représente également une solution écologique complète lorsqu’il est relié à une chaudière à bois. 

Enfin, le radiateur peut être un objet décoratif grâce à son design qui est, de nos jours, de plus en plus amélioré par les fabricants. En effet, on en trouve de couleurs constamment variées pouvant s’harmoniser avec la décoration interne de la maison.

Les inconvénients du radiateur

Le radiateur à eau demande un entretien fréquent à cause de l’effet de corrosion qu’engendre l’eau nécessaire à son remplissage. Cette eau est susceptible d’attaquer la tuyauterie de chauffage et de générer de la boue dans les conduits. L’autre inconvénient récurrent des radiateurs à eau est la rétention d’air, ce qui occasionne souvent leur dysfonctionnement, et nécessite une purge fréquente.

Le radiateur électrique, quant à lui, est très énergivore et fera augmenter considérablement votre facture d’électricité.

Cheminée

Esthétique, conviviale et économique, la cheminée demande peu de ressources financières pour son fonctionnement, et se repose sur des ressources renouvelables. Pendant longtemps, cette ressource était le bois exclusivement, mais l’avancée technologique a permis l’utilisation d’une large gamme de combustibles pour alimenter la cheminée. En effet, certaines cheminées sont alimentées par du bioéthanol ou du gaz naturel.

Quels sont les différents types de cheminées ?

Le type de cheminée le plus répandu et considéré comme traditionnel est la cheminée à foyer ouvert. Ce type de cheminée donne un faible rendement, car il occasionne une déperdition de la chaleur produite de l’ordre de 80 %.

Pour y remédier, la cheminée à foyer fermé obstrue le foyer par une vitre afin de contenir la chaleur et de restituer plus de 75 % de l’énergie thermique qu’elle produit.

Enfin, l’insert, qui est plus un système de chauffage d’appoint, s’encastre dans les murs pour apporter un chauffage ponctuel à une pièce.

Quels sont les avantages de la cheminée ?

Contrairement au poêle, la cheminée est dotée d’un conduit d’évacuation de la fumée, ce qui réduit les risques d’asphyxie. De plus, la cheminée offre un plus grand rayonnement thermique.

À foyer fermé, la cheminée, est plus économique et écologique, car elle demande en moyenne 4 fois moins de bois que la cheminée à foyer ouvert.

Enfin, les cheminées inserts sont de merveilleux appareils qui peuvent apporter une double fonction. D’abord, elles sont d’excellents moyens de chauffage d’appoint, puis elles peuvent être utilisées pour la décoration intérieure de la pièce.

Quels sont les inconvénients de la cheminée ?

Bien que créant un cadre jovial et agréable, l’installation d’une cheminée nécessite d’importants travaux de maçonnerie pour confectionner le foyer. En dehors de ces travaux, il faut également prévoir des tubages et voies d’évacuation de la fumée, ce qui ne rend pas son installation propice en pleine agglomération. Enfin, les cheminées à foyer fermé nécessitent un entretien quotidien. Essuyer les vitres, vider

Plancher chauffant

Le plus discret des systèmes de chauffage est le plancher chauffant. L’installation des plaques chauffantes au sol doit se faire par cinq couches successives suivant un ordre précis. Il s’agit d’une dalle en béton sur laquelle on pose une plaque isolante avant d’installer le plancher flottant proprement dit. À ce plancher s’ajoutera une dalle flottante qui sera couverte par le revêtement du sol.

Quels sont les différents types de planchers chauffants ?

La technique de plancher au sol la plus utilisée est le chauffage au sol à l’eau, encore appelé plancher chauffant hydraulique. Son principe de fonctionnement est le même que celui d’un radiateur.

Ensuite vient le plancher chauffant électrique qui se présente comme un câble chauffant déployé sur toute l’étendue du sol. La chaleur, diffusée par rayonnement, procure un bon confort thermique dans la maison.

Quels sont les avantages d’un plancher chauffant ?

Enterré au sol, le plancher chauffant apporte un gain d’espace contrairement au radiateur. En plus, il permet de produire de l’eau chaude sanitaire (les planchers au sol hydraulique) et est réversible. Ainsi, il permet de rafraîchir votre maison en période caniculaire. Opter pour des planchers chauffants électriques augmenterait considérablement votre consommation d’énergie.

Quels sont les inconvénients d’un plancher chauffant ?

Les planchers chauffants ne sont pas vraiment compatibles avec les maisons fortement exposées au soleil. Ils sont également peu efficaces dans les maisons dotées d’une parfaite isolation. Enfin, il apporte un chauffage à inertie, ce qui peut entraîner des défauts de régulation de température à l’intérieur de la maison.

Faire appel à un professionnel

Appeler un chauffagiste pour l’installation de votre système de chauffage vous donne l’assurance d’une installation faite dans les règles de l’art. Il est le mieux placé pour vous apporter des conseils sur les spécificités des différents systèmes de chauffage. Au-delà des conseils et de l’installation, le chauffagiste prendra en main l’entretien de votre système de chauffage.

Menu